Articles

Mon escapade végé à l'hôpital

Lundi dernier, notre petit dernier est né: Lucien, ou Lulu pour les intimes. Comme ma césarienne était prévue, j’ai eu le temps de demander à l’avance des repas végétariens. On s’entend, je ne m’attendais pas à de la grande gastronomie à l’hôpital. Mais ce qui m’a été servi était comme dire… rigolo! 

Que dire aussi de mon jeûne imposé jusqu’au soir après l’opération, quand je savais très bien que si je me sentais mal, c’était justement parce que j’avais faim. Les protocoles hein!

Quand finalement, j’ai pu manger autre chose que de la glace, j’étais trop heureuse de voir arriver mon cabaret. Un sandwich au fromage (du fromage orange, oui, oui!) dans du bon pain blanc débordant de margarine. Comme dessert: un pouding au chocolat, comme ceux des années 80. Hum, pourquoi pas du pain brun au minimum? Et quelques légumes ou un fruit? Je me suis dit que j’avais probablement un repas spécial car je sortais d’un jeûne.

Le lendemain, pour le déjeuner, c’est ok. Au dîner: je vois sur le petit menu: chili végétarien. Miam! Non, pas miam, c’était une horreur. Du tofu dur et pas assaisonné. Rien ne goûtait le chili dans ce repas (et que dire des légumes congelés pleins d’eau, que j’ai mangés quand même).

Le soir venu, tenez-vous bien! Un grilled-cheese (humide et mou)! Oui, oui, encore du pain blanc et du fromage orange. Sans blague, comment est-ce possible de servir ça deux soirs de suite? Aucuns légumes, encore.

Simon est allé m’acheter à plusieurs reprises des fruits dans la machine distributrice et des crudités (molles) dans le bar à salade de la cafétéria.

Il me semble que quelque chose cloche si ce qu’on doit aller s’acheter, ce sont les fruits et les légumes.

J’étais à l’hôpital pour un très court séjour, pour un événement heureux. J’avais vraiment faim alors j’ai mangé ce qu’on m’a servi sans problème. Mais, les personnes âgées, ou les gens très malades qui ont peu d’appétit? Je les comprends de ne pas manger ces repas, surtout si ça fait des semaines qu’ils se les font imposer.

Ce n’est pas plus coûteux de faire un BON chili qu’un chili comme celui qui m’a été servi.

Peut-être que les hôpitaux devraient acheter mon livre ou aller s’inspirer sur mon blogue? 😉

Sophie

 

Commentaires Facebook

Articles Similaires

Ne manquez plus nos dernières recettes!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un courriel dès qu'une nouvelle recette ou un nouvel article est publié sur notre site.

Vous êtes maintenant inscrit à l'infolettre de FAMILLE ET TOFU.

%d blogueurs aiment cette page :