Mon escapade végé à l’hôpital

le

Lundi dernier, notre petit dernier est né: Lucien, ou Lulu pour les intimes. Comme ma césarienne était prévue, j’ai eu le temps de demander à l’avance des repas végétariens. On s’entend, je ne m’attendais pas à de la grande gastronomie à l’hôpital. Mais ce qui m’a été servi était comme dire… rigolo! 

Que dire aussi de mon jeûne imposé jusqu’au soir après l’opération, quand je savais très bien que si je me sentais mal, c’était justement parce que j’avais faim. Les protocoles hein!

Quand finalement, j’ai pu manger autre chose que de la glace, j’étais trop heureuse de voir arriver mon cabaret. Un sandwich au fromage (du fromage orange, oui, oui!) dans du bon pain blanc débordant de margarine. Comme dessert: un pouding au chocolat, comme ceux des années 80. Hum, pourquoi pas du pain brun au minimum? Et quelques légumes ou un fruit? Je me suis dit que j’avais probablement un repas spécial car je sortais d’un jeûne.

Le lendemain, pour le déjeuner, c’est ok. Au dîner: je vois sur le petit menu: chili végétarien. Miam! Non, pas miam, c’était une horreur. Du tofu dur et pas assaisonné. Rien ne goûtait le chili dans ce repas (et que dire des légumes congelés pleins d’eau, que j’ai mangés quand même).

Le soir venu, tenez-vous bien! Un grilled-cheese (humide et mou)! Oui, oui, encore du pain blanc et du fromage orange. Sans blague, comment est-ce possible de servir ça deux soirs de suite? Aucuns légumes, encore.

Simon est allé m’acheter à plusieurs reprises des fruits dans la machine distributrice et des crudités (molles) dans le bar à salade de la cafétéria.

Il me semble que quelque chose cloche si ce qu’on doit aller s’acheter, ce sont les fruits et les légumes.

J’étais à l’hôpital pour un très court séjour, pour un événement heureux. J’avais vraiment faim alors j’ai mangé ce qu’on m’a servi sans problème. Mais, les personnes âgées, ou les gens très malades qui ont peu d’appétit? Je les comprends de ne pas manger ces repas, surtout si ça fait des semaines qu’ils se les font imposer.

Ce n’est pas plus coûteux de faire un BON chili qu’un chili comme celui qui m’a été servi.

Peut-être que les hôpitaux devraient acheter mon livre ou aller s’inspirer sur mon blogue? 😉

Sophie

 

10 commentaires Ajoutez le votre

  1. Elisa dit :

    Hahhaha cela me rappelle mon séjour à St-Luc ! Juste du brun , du sans couleur et oui toujours les maudits grill cheese…. C’était démoralisant. Par chance, mon chum allait me chercher des fruits au iga sur ste-cath!

  2. Nicole Grenier dit :

    Je fais tout pour rester en santé et ne plus aller faire de séjour à l’hôpital

    En 2017, les hôpitaux n’ont pas encore compris que plusieurs personnes ne mangent pas de viande

    Bon retour à la maison et bienvenue à Lucien

    Salutations

  3. Jacinthe dit :

    Bonjour, j’avais beaucoup plus de choix lorsque j’ai été hospitalisée. J’ai eu droit à une salade de lentilles débordantes de couleurs. Il s’assurait qu’il y ait assez de protéines et de variétés. Tout dépend du ch.

  4. Julie dit :

    C’est fou hein!! Moi j’ai accoucher de
    Mon garcon au mois de fevrier passer…. il m’ont aussi servi un sandwich au fromage jaune apres l’accouchement Tes supposé etre a l’hopital pour prendre des force non? Pas en perdre…. bref c’est juste dégeu…. mon père a été hospitalisé 3 mois a l’hopital avant d’être admis au soins palliatif et c’etait franchement dégeu , je m’arrangeai toujours pour lui apporter a manger sinon il ne mangeai pas … avec raison …. c’est juste triste tout ca …. c’est tellement pas dur et simple
    Pourtant faire de bonne chose a mangé..

  5. Christine dit :

    Bonjour , je crois que j’ai eu plus de chance lors de mon séjour de 6 semaines au CHUL en grossesse à risques. Le menu végétarien était très bon , même que certaines de mes voisines de chambre sont devenues des  »apprenties végé  » en voyant le contenu de mon cabaret.

    Dans la majorité des hôpitaux , ils aiment bien servir de la soupe aux légumes avec une bonne base de bouillion de poulet 😉 ça me fait toujours sourire.

  6. Marie-Ève dit :

    J’ai cuisiné en fou quand j’ai senti que je pouvais accoucher bientôt (j’ai senti le bébé se mettre dans la bonne position). Heureusement! J’avais l’air d’une folle à aller chauffer mes petits plats dans le micro-ondes au moment du repas, mais c’était hors de question que je mange des repas morts, sans aucunes vitamines!
    Même chose quand mon père a fait un infarctus! Je suis allée faire la tournée des marchés et lui ai ramené des tonnes de légumes et fruits. Le personnel le taquinait avec ses petites boîtes à lunch que je lui livrais chaque jour, mais même pas je comprends que l’hôpital n’est pas un lieu qui offre la possibilité de se nourrir pour reprendre des forces et développer de saines habitudes. Mon père avait à adopter un régime méditerranéen pour éviter un autre infarctus, ils auraient pu l’initier à ce genre de régime dès son séjour à l’hôpital me semble..

  7. Méalnie Huard dit :

    J’ai eu mon premier enfant à S-François d’Assise à Québec et les repas végés étaient super bons! Des pâtes aux légumes et tomates, des fruits, de la soupe, du pain blanc par contre aussi, du gruau, du lait…Tout était ben correct!:) Ça fait longtemps donc je ne me souviens plus de tout. Pas de sandwich au fromage orange….mais les pires jus de fruits au monde! Genre de jus d’orange qui pique…ou du jus de pomme semi fermenté! ARK! Mes deux derniers sont nés chez moi donc ma belle-mère s’est chargée de nous faire des bons repas végés:)!

  8. Sabrina dit :

    Félicitations pour votre nouveau bébé! 🙂

  9. Nadine dit :

    Ayoye, je n’ose pas imaginer si tu avais demander des plats vegan!
    Ça fait pitié! Les mets végétariens devraient faire partie de l’alimentation de tous et toutes!
    Félicitations pour ce merveilleux petits coco!

  10. Sophie Laramée dit :

    J’ai aussi donné naissance à St-François-d’Assise à Québec. Je suis restée une semaine. Les premiers jours, j’étais morte de faim et je trouvais que les repas (carnivores) étaient vraiment pas si pire. À la fin, je me disais que je devais être ok pour partir parce que j’aimais moins 😉 Le plus beau cadeau de naissance que j’ai reçu, ça a été un panier de fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *